Qu’est-ce que le végétalisme ?

Qu_est-ce que le végétalisme

Les  végétaliens  ne consomment que  des aliments issus du monde végétal et rejettent la viande, le poisson, les fruits de mer, les produits laitiers, les œufs et autres produits d’origine animale comme le miel.

Les personnes qui ne se limitent pas aux produits alimentaires optent pour le véganisme.

Régime végétalien:

-En quoi constitue l’alimentation végétalienne? 

Les recettes végétaliennes ne sont pas chères. Elles sont copieuses et savoureuses, basées sur des céréales, les légumineuses, les noix, les grains. Le régime végétalien peut être extrêmement économique, car achetés en vrac, les aliments sont à moindre coût.

-Des produits végétaliens dans les supermarchés, épiceries :

Les végétaliens doivent vérifier tous les produits dits végétaux car certains contiennent des protéines animales comme les chips aux goûts variés (cuit au four saveur barbecue bacon qui sont des arômes naturels de poudre de lait et de poulet) ou certains vins qui contiennent de la gélatine, de l’ichtyocolle (vessie de poisson) ; certains alcools ou spiritueux contiennent des ingrédients comme de la cochenille (colorant alimentaire provenant de coquilles d’insectes)

-Protéines dans les végétaux suffisantes :

On trouve aussi assez de protéines dans les légumes pour satisfaire nos besoins en protéines par jour (soit 56 à 91 par jour pour un homme et 46 à 75 pour une femme). Par exemple, dans les épinards, il y en a 5 grammes, les lentilles sont à 18 grammes.

Un excès de protéines, à savoir de protéines animales, peut être nocif pour la santé.

Les suppléments alimentaires ne sont pas toujours une nécessité : La vitamine B12 est essentielle pour le fonctionnement du système nerveux et du cerveau, or cette vitamine n’est produite naturellement que dans les aliments de sources animales.

-Changer son assiette, c’est changer le monde?

Les élevages industriels induisent des transports qui contribuent à l’effet de serre. L’engraissement des bœufs est de l’ordre de 40 calories énergétiques de combustibles fossiles pour fabriquer chaque calorie d’un bœuf contre 2,2 calories énergétiques nécessaires à la création des protéines végétales.

Héloïse B.

Ce travail a été réalisé lors des séances d’EMC, au CDI, avec M. L. Dumas et les professeures-documentalistes.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :