Le métier de garde forestier

Garde forestier

Le garde forestier, ou agent technique forestier, dépend de l’Office national des forêts. Il est responsable de 3 à 6000 hectares et a un rôle de prévention, de sensibilisation et de répression. Il est la police de la forêt. Il est aussi chargé des actions de maintien de la biodiversité, de développement de la faune ou de protection des sols. Il a donc le devoir de vérifier le respect de la réglementation en ce qui concerne les actions de coupe, etc. Cependant, une autre partie de son travail consiste à établir des statistiques et à enquêter sur les maladies des arbres. Il contribue à la prévention de la pollution et des incendies, et peut déterminer des priorités d’action pour un site. En tant que fonctionnaire, il peut aussi officier comme agent de la fonction publique territoriale. Il peut aussi être amené à diriger une équipe d’agents forestiers  et de sylviculteurs ; la sylviculture étant l’ensemble des techniques permettant la création et l’exploitation rationnelle des forêts tout en assurant leur conservation et leur régénération.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Le garde forestier doit avoir un bon sens de l’observation, ainsi que des aptitudes techniques et physiques, car il devra manipuler les engins tels que les tronçonneuses ou supporter plusieurs heures de marche. Il doit faire preuve d’une bonne capacité d’adaptation car les journées peuvent être longues. Il travaille aussi les week-ends et les jours fériés. Il est avant tout un amoureux de la nature, et il doit donc avoir des connaissances théoriques importantes en Science de la Vie  et de la Terre, et bien comprendre les normes environnementales ainsi que le droit forestier et les règlementations de la chasse et de la pêche.

Ce métier est accessible par un concours de l’ONF, mais il existe des diplômes qui forment les professionnels à ce milieu, comme un BEPA  (Aménagement de l’espace, spécialité travaux forestiers), ou un BAC professionnel (aménagement de l’espace, gestion et conduite de chantiers forestiers).

Le salaire brut d’un débutant est de 1430 euros par mois.

Le garde forestier peut devenir chef de district à l’ONF, ou technicien supérieur forestier. Il peut aussi évoluer dans le privé, auprès de propriétaires forestiers.

 Edgar Sanson, Constantin Jaeger et Tristan Gueguen, Seconde 3

 Cet article a été écrit dans le cadre des AP de seconde avec Gaëlle Ducrot au BIO avec l’intervention de Gabriel Réa, jeune volontaire en service civique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :