Ingénieur projet photovoltaïque / concepteur de ferme solaire

COLAS : Route solaire Wattway

COLAS : Route solaire Wattway – © Joachim Bertrand / COLAS

Dans le cadre des métiers en lien avec le développement durable, les métiers visant à favoriser le développement des énergies renouvelables (solaire, éolien, hydroélectricité) sont en plein essor. L’ingénieur / chef de projet photovoltaïque illustre parfaitement ces métiers.

Le chef de projet prend en charge diverses phases de développement d’un projet solaire. Il travaille la plupart du temps dans un bureau d’étude et à la direction technique de l’entreprise. Après avoir trouvé le site d’implantation de la centrale solaire, il devra réaliser une étude de projet, que ce soit d’un point de vue financier, technique ou environnemental. Il doit rédiger régulièrement des rapports afin d’informer les investisseurs de l’avancée du projet.

L’ingénieur est également un homme de dialogue. Il doit savoir convaincre, argumenter et débattre. Il est en lien constant avec les élus locaux, la presse, les propriétaires, les riverains ou encore les administrations.

Il devra faire établir les permis de construire et les autorisations nécessaires. Spécialiste des énergies renouvelables, il doit avoir les compétences techniques mais aussi juridiques et économiques spécifiques au solaire. Le chef de projet est à la fois gestionnaire, meneur d’hommes et diplomate. En France, le photovoltaïque est en plein essor.  Plus de 134 000 emplois devraient être créés d’ici à 2020 dans cette filière. Les offres d’emploi d’ingénieur spécialisé sont très recherchées et ont toutes les chances d’être de plus en plus nombreuses.

Pour atteindre le titre d’ingénieur, il est nécessaire de suivre un parcours d’études spécifique. Il est conseillé de passer un bac S ou STI2D. Il faut faire une classe préparatoire en 2 ans. Ensuite 3 ans dans une école d’ingénieur généraliste avec une option en troisième année. Il est aussi possible de compléter sa formation par un an de spécialisation dans une école d’ingénieurs avec une double spécialisation telle que le droit ou l’économie. Le salaire de début est de 2000 à 2500 € et s’élèvera en fonction de l’évolution de carrière.

Les principales qualités requises sont :

– une bonne capacité d’analyse et de synthèse ;

– de l’autonomie et le sens des responsabilités ;

– une bonne capacité de persuasion ;

– savoir communiquer à l’écrit comme à l’oral.

 Jade Pressiat et Léane Finas, classe de Seconde 3

Cet article a été écrit dans le cadre des AP de seconde avec Gaëlle Ducrot au BIO avec l’intervention de Gabriel Réa, jeune volontaire en service civique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :