Les bénévoles : les Restos ont besoin d’œufs

Les bénévoles 1

Chaque année, les familles accueillies aux Restos du cœur sont plus nombreuses. Ce qui nécessite plus de personnes pour l’organisation. Nous avons rencontré ceux sans qui rien de tout cela ne serait possible.

Les bénévoles 2

Nous avons été accueillis dans les locaux de l’association, situés à Villefranche-sur-Saône, un jour de distribution et d’inscription, c’est-à-dire en pleine activité. Nous avons été surpris par le nombre de bénévoles et de bénéficiaires présents. Chaque année, la structure accueille 6 % de bénéficiaires en plus. Cette année, les Restos du cœur de Villefranche-sur-Saône ont accueilli 734 familles dans les différents services proposés par l’association. La distribution est le plus important d’entre eux. Il existe des partenariats avec les supermarchés, qui leur donnent les produits en date limite de vente. Généralement, ce sont aux Restos du cœur de faire les démarches, mais il arrive aux producteurs de venir d’eux-mêmes. Mais aussi, chaque semaine, les bénévoles vont chercher des produits en équipe. Pour cela, ils possèdent une liste de produits de première nécessité incluant huile, farine, féculents, conserves et produits frais. Ces collectes, faites plutôt en hiver, permettent de tenir tout l’été.

L’association différencie deux « saisons » : l’été, s’étendant d’avril jusqu’à fin juin, et du 1er septembre à fin octobre. En été seuls les gens en grande précarité accèdent à l’aide des Restos du cœur. Il y a donc plus de demandes en hiver. Ces bénéficiaires ont un quota de nourriture organisé en nombre de points valant chacun un repas. Le nombre de points est défini en fonction du nombre de personnes dans la famille et du revenu dont dispose le foyer.

Les Restos du cœur de Villefranche disposent d’une cafétéria où les bénévoles cuisinent et proposent un service de restauration les mardis et vendredis. Cette année, de nouveaux services, dont nous ignorions l’existence, ont vu le jour, tels que la coiffure, la manucure ou encore l’infirmerie. Les bénéficiaires ont également la possibilité de consulter un médecin ou un psychologue. Il existe aussi un service de microcrédits passant par l’intermédiaire de banques et pouvant aller jusqu’à 3000 euros remboursables en deux ans. Ces microcrédits sont utilisés essentiellement pour acheter une voiture, une moto ou pour passer le permis de conduire dans le but de travailler et également des appareils ménagers tels que réfrigérateurs, machines à laver etc.. Malheureusement les demandes sont très peu acceptées. Enfin un service cinéma est mis en place pour les enfants de 6 à 12 ans pendant les vacances scolaires grâce à un accord avec le cinéma « Les 400 coups » de Villefranche. On pourrait se demander pourquoi ces bénévoles ont décidé de s’investir dans cette association. En effet, le bénévolat est presque un travail à temps complet, cela demande beaucoup de temps et d’implication. La réponse est simple, c’est par envie d’aider son prochain.

Les élèves de seconde 3
Ce travail a été effectué dans le cadre de l’EDD (C. Lecocq-Hubert) et des cours d’ECJS (N. Mergoux).
Un grand merci au Bondy Blog et à la Région Rhône-Alpes pour leur implication dans la réalisation de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :