La collecte ne suffit plus

La collecte des Restos du Cœur est-elle suffisante pour un nombre de demandes grandissant chaque année ? Le vendredi 6 mars, la classe de 2° 3 est allée au cœur des locaux de l’association pour trouver des réponses à cette question.

La collecte 1

Quels produits collectés ?
Les Restos du Cœur collectent leurs produits dans des magasins, tels que Carrefour, Géant Casino, Simply Market, Lidl et d’autres grandes enseignes. La structure multiplie les partenariats avec la ville, des lycées et le marché couvert de Villefranche notamment. Nombreux sont les particuliers qui donnent régulièrement à la collecte. Les produits recherchés par la structure sont principalement des produits de base, comme les pâtes, la farine, l’huile, le chocolat, les boites de conserve, etc. Les Restos du Cœur sont également aidés par les Enfoirés et l’Union Européenne.

La collecte 2
Plus de demandes avec des ressources limitées.
La demande de produits ne cesse d’augmenter en cours d’année, mais nous pouvons aussi remarquer que les dons augmentent ; toutefois, ils restent toujours insuffisants pour nourrir les bénéficiaires. Évidemment, les associations ne disposent pas des fonds nécessaires à l’achat de biens alimentaires et vestimentaires. C’est pour cela que les Restos du Cœur comptent sur les donateurs pour faire tourner l’association. Il en faut toujours plus !

La collecte 3
Aujourd’hui, beaucoup de bénévoles sont déployés dans les magasins chaque semaine afin de subvenir aux différents besoins des bénéficiaires. Cette collecte doit permettre de remplir les stocks, surtout l’hiver où le nombre de bénéficiaires est multiplié par trois. Les Restos du Cœur font absolument tout pour économiser le stock et pour le remplir. Chaque matin, l’association passe dans les boulangeries afin de récupérer le pain de la veille qui est toujours consommable. Chaque morceau de pain est important et une personne de plus peut voir ses besoins comblés.

Thomas Dubet, Hélène Boutry, Valentin Pugi, seconde3
Ce travail a été effectué dans le cadre de l’EDD (C. Lecocq-Hubert) et des cours d’ECJS (N. Mergoux).

Un grand merci au Bondy Blog et à la Région Rhône-Alpes pour leur implication dans la réalisation de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :