Lire pour Demain

  • Lire pour demain 1

Les livres environnement des lycéens de Rhône-Alpes

Prix organisé par la MNEI et la MRE avec le soutien de la Région Rhône-Alpes

Au mois d’octobre 2014 notre classe a eu la chance d’être sélectionnée pour participer à un évènement à la fois littéraire et éco-responsable « Lire pour demain ». Le projet consistait à lire six livres (essais, biographies, fictions, documentaires, bandes dessinées…) traitant des questions environnementales et d’élire notre « Coup de cœur ».
Voici la sélection officielle pour 2014-2015 :
Samouraï Océan – Le destin de Satchi – Tome 1
Hugo VERLOMME (Gallimard Jeunesse, 2013)
Muni de son sabre, Satchi le « Samouraï Océan » défend la mer et les océans. Il lutte contre les attaques répétées de pêcheurs sans scrupules et plus largement contre les hommes qui s’emparent sans vergogne des richesses de l’Océan. Aidé de ses amis, les « Cinq » de la Plateforme ainsi que de la belle Evolina, son amour d’enfance, la quête de Satchi s’annonce difficile et pleine de rebondissements.
Paradis (avant liquidation)
Julien BLANC-GRAS (Diable Vauvert, 2013)
Julien Blanc-Gras nous emmène en voyage dans un pays voué à disparaître : la république des Kiribati. Située au milieu du Pacifique, cet état est une île qui est menacée par le réchauffement climatique, menacée d’engloutissement pour être exact. Parti à la rencontre des habitants qui vivent quotidiennement sous cette menace, Julien Blanc-Gras nous emmène à la découverte de ce »paradis ».
Itawapa
Xavier-Laurent PETIT (L’Ecole des Loisirs, 2013)
La mère de Talia est professeur d’ethnologie. Elle a décidé de partir défendre des terres en pleine forêt amazonienne (appartenant aux derniers représentants du peuple indien). Elle veut les protéger d’un projet de forages pétroliers. Mais depuis un mois et demi, Talia n’a plus aucune nouvelle d’elle. Angoissée par ce qu’il a pu advenir de sa mère, elle décide alors de partir à sa recherche accompagnée deux personnes : son grand-père, un vieil homme étrange et secret et l’inspecteur Augusto.
• La nature au Café du Commerce : préjugés et lieux communs sur la faune et la flore
Jean-François NOBLET (Plume de Carotte, 2014)
Avec ce livre, Jean-François Noblet nous fait découvrir la nature avec humour et pédagogie. Il déconstruit ici toute une série d’idées reçues.

50 idées reçues sur l’agriculture et l’alimentation
Marc DUFUMIER (Allary Editions, 2014)
A propos de l’alimentation et de l’agriculture, nous entendons aujourd’hui beaucoup de choses contradictoires. Marc Dufumier, agronome, passe ici en revue 50 idées reçues qu’il explique avec des arguments clairs et scientifiquement incontestables.
Kanopé
Louise JOOR (Delcourt, 2014)
Nous sommes en 2137 : la surpopulation et les activités des hommes ont entraîné des mutations importantes de l’écosystème. Seuls en Amazonie survivent encore quelques espèces animales et végétales. C’est aussi ici que vivent les « éco-martyrs » dont Kanopé, une jeune orpheline, fait partie. Un jour, au beau milieu de leur territoire sauvage, elle tombe nez à nez avec un jeune homme qui vient de s’échapper de la ville.
Dans le but de nous investir pleinement, nous nous sommes inspirés de nos lectures pour élaborer tout au long de l’année, en petits groupes, des productions très diverses. Certains ont écrit des poèmes, d’autres ont fait des origamis, un quiz ou encore des affiches sur le thème du développement durable.
Nous avons eu le privilège de rencontrer au CDI au mois d’avril l’un des auteurs, Jean-François Noblet, venu échanger avec nous sur son livre et ses convictions.

Lire pour demain 2
Le projet s’est conclu le 12 mai par une réception au siège de la Région Rhône-Alpes où furent conviés, outre la lauréate du Prix, venue spécialement de Belgique, les officiels et les autres lycéens inscrits. Tous s’étaient en effet déplacés et préparés pour remettre le prix à Louise Joor pour sa bande dessinée Kanopé. Ce fut aussi l’occasion de présenter notre travail à l’assemblée et de poser des questions à Louise Joor.

Ce projet nous a beaucoup plu et nous avons découvert que la littérature, sous toutes ses formes, est une façon originale d’aborder le thème de l’environnement.
Et bravo à Louise Joor !

Cet article a été écrit par la classe de seconde 1 dans le cadre de l’EDD (E. Novales) et en lien avec les cours de français d’E. Néau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :