Compte-rendu de la journée sans portable du vendredi 6 février.

IMG_0317
Le 6 février dernier, jour de la Saint Gaston, dans le cadre de « La journée sans portable », les élèves de Mongré ont pu assister à des mini-conférences de sensibilisation sur les risques du téléphone portable.

Cette journée est, à l’origine, une initiative de Phil Marso, qui fait référence à la chanson de Léo Ferré « Gaston y’ a le téléphon qui son. » C’est la quinzième journée mondiale mais c’est la première fois que Mongré y participe.
En amont, des études ont été réalisées auprès des collégiens et des lycéens de Mongré. Elles montrent que de plus en plus de jeunes utilisent des téléphones portables ou smartphones :
• 64% des 6èmes
• 82% des 5èmes
• 83% des 4èmes
• 95% des 3èmes
• 99% des lycéens
Malheureusement, les téléphones ne sont pas sans risques ; en effet ils émettent des ondes dangereuses.
Grâce à des courtes séquences vidéos présentées aux élèves et diffusées en continu dans l’atrium et au CDI, les éco-délégués ont délivré les messages qu’ils voulaient faire passer à propos des téléphones portables et de leurs conséquences sur la santé.
Il est donc recommandé :
– d’éloigner le téléphone le plus possible de soi ;
– de l’éteindre la journée ;
– de ne pas dormir avec, laissez-le dans une pièce loin de la chambre.
Sachez qu’en mode avion, les ondes sont quand même présentes mais en quantités moins importantes.
Car les conséquences sont dramatiques :
– quadruplement du risque d’avoir un cancer du nerf auditif pour les usagers ayant un téléphone depuis plus de 10 ans ;
– multiplication de 2,2% du risque de développer une tumeur du cerveau pour les usagers ayant un téléphone depuis plus de 10 ans ;
– augmentation de 50% de développer un cancer des glandes salivaires pour les usagers fréquents du téléphone.
On qualifie de gros utilisateur, une personne communiquant par téléphone plus de 20 heures par mois et qui communique par téléphone plus de 6 minutes par jour.
D’autre part, le téléphone portable peut nous couper du monde et provoquer aussi d’autres incidents problématiques (incendies, accidents de la route, etc.)
Les élèves ont pu voir les vidéos, à la suite desquelles ils ont pu débattre. Les débats étaient très animés et les avis partagés. Les élèves ont été très intéressés et ont posé beaucoup de questions. A partir de 11 heures, des intervenantes sont venues, dont la directrice de l’association SERA (Santé et Environnement Rhône-Alpes : Jacqueline Collard). Elle est intervenue pour rappeler quelques précautions à prendre pour limiter les risques.

IMG_3570
En début d’après-midi, une journaliste du Progrès de Villefranche- sur- Saône est venue interviewer les représentants de la journée et certains éco-délégués ont pu être entendus sur ce sujet sur Chérie FM et NRJ.

Tristan Ferreira Rochas 3ème8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :