Visite d’un éco-gîte à Poule-les-Echarmeaux

La classe de 1ère ES 1 est allée, dans le cadre de l’ECJS et du sujet portant sur l’éco-tourisme, visiter une maison d’hôtes à Poule les Echarmeaux.
Cette maison a été construite en 2008 avec comme objectif de respecter l’environnement et solliciter l’économie locale. Elle est composée de 4 chambres à thèmes différents (eau, air, terre, feu) et possède un système de chauffage à granulés, un procédé de récupération des eaux de pluie ainsi que des panneaux solaires.
Un cahier des charges important a été nécessaire à la construction de la maison d’hôtes.
Les critères pour une maison éco-durable sont les suivants : l’isolation phonique et thermique, l’utilisation de l’énergie solaire et la mise en place d’une chaudière à énergies renouvelables, la récupération des eaux de pluie, les volets etc. La liste n’est pas exhaustive mais montre que les critères sont variés et très précis et que la mention éco-durable est difficile à obtenir. La construction de cette maison montre concrètement ce qui, de nos jours, peut-être considéré comme éco-durable.

Pour ce qui est de l’isolation, la construction était axée sur l’utilisation de nouveaux matériaux comme la brique mono-mur qui comporte des cellules d’air optimisant la conservation de la chaleur, elle est composée de matières peu conductrices de température.
D’autre part, la façade Sud Est est construite en ossature « bois »remplie de ouate de cellulose ; plus simplement c’est un mélange de journaux, de papiers déchiquetés et injectés dans les alvéoles et les murs. Ces composants permettent une meilleure isolation qui n’est pas affectée par le temps. Entre le carrelage et les dalles étaient placés 9 cm de liège pour optimiser l’isolation thermique.
Finalement, la première année, la chaudière a consommé 6 tonnes par an de granulés de bois coutant 200€ la tonne, avec un rendement qui atteint les 90 %.

Au niveau de l’isolation phonique, l’ouate de cellulose est très efficace dans l’isolation phonique,  elle est importée d’Allemagne.

La construction a aussi eu comme but de valoriser l’économie locale. En effet, la maison d’hôtes a été construite par des artisans de la région spécialisés dans la bio-construction.
Néanmoins il faut savoir que la construction d’une maison « écolo » est  plus chère que la construction d’une maison habituelle (15 à 20 % plus cher mais il y a un gain économique sur le temps, notamment au niveau du prix de la consommation en électricité, gaz, et autres énergies).

L’utilisation de l’énergie solaire est aussi un enjeu important dans le cadre de la protection de l’environnement. Concrètement,  les capteurs solaires de la maison d’hôtes chauffent un ballon de 800 litres qui sert au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire. Lorsqu’il n’y a pas de soleil, la chaudière prend le relais.

Finalement, la maison est pourvue d’un système de récupération des eaux usées  et des eaux de pluie, elle utilise l’eau de pluie pour les lave- linges et toilettes à l’aide d’une pompe et de 2 cuves de 6000L.

Afin de confirmer leur volonté de suivre une optique éco-durable, le couple propriétaire de la maison d’hôtes a même commencé un jardin et un potager afin de se nourrir de légumes et de fruits produits à proximité. En effet, en consommant ses propres produits, le couple ne paye plus de frais de transport  et ne cautionne pas l’utilisation d’engrais chimiques.

Pour conclure et prendre de la distance face au tableau idyllique qui est fait de l’écologie et de l’éco-participation, il faut prendre en compte que cette famille qui s’est engagée dans l’éco-tourisme  ne peut pas encore vivre de son gîte et  Madame Bassy continue une autre activité professionnelle. La décision de concrétiser un engagement éco-durable doit donc être mûrement réfléchi.  Respecter la Terre nécessite souvent des sacrifices !

Merci à monsieur et madame Bassy pour la qualité de leur accueil.

Pause Nature (M. et Mme Bassy)

Poule-les Echarmeaux

04/26/74/00/02

chantal.bassy@wanadoo.fr

VICTOR ROCHE 1ère ES1
Ce travail a été réalisé en lien avec le programme d’ECJS (N. Mergoux)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :