L’engagement écologique de la Chine


Le 14 mars 2011, quelques jours après la catastrophe nucléaire au Japon, la Chine semble prendre conscience des problèmes écologiques. La situation environnementale est en effet, très  préoccupante dans ce pays et les dirigeants politiques vont tenter d’y remédier.

Le journal Tribune consacre un article sur cet engagement. Durant une conférence de presse, le vice-ministre de l’environnement Zhang Liqun a déclaré à la réunion annuelle du Parlement « Notre croissance économique rapide n’a fait que nous amener des problèmes environnementaux ». Le journal Le Monde précise la présence du premier ministre, Wen Jiabao qui a insisté sur« L’opportunité d’ajuster le mode de développement économique et de régler les déséquilibres, le manque de coordination et de durabilité qui ont prévalu en Chine depuis longtemps ».

Il a également rappelé les objectifs environnementaux de la Chine, dont celui de réduire la consommation d’énergie de 20 % entre 2006 en 2010, dernier plan non atteint. Zhang Liqun s’est engagé à ce que son pays  réduise cette année de 1,5 % les émissions de ses principaux polluants, dont le dioxyde de souffre.

Il est vrai que l’environnement est un des piliers dans l’équilibre d’un pays (pilier économique, social et environnemental).

Le magazine Le Point  précise que « le développement de la Chine s’adapte à la situation chinoise, pas à un modèle ».

Est-ce vraiment un plan ambitieux ?

Ce plan est jugé très ambitieux en matière d’environnement mais, malgré les efforts de Pékin, le gouvernement central pourrait sûrement avoir des problèmes d’application au niveau local. Le vice-ministre de l’environnement en a conscience, c’est pour cela qu’il précise que les gouvernements locaux seront fortement impliqués.

Y’a-t-il d’autres défis pour les Chinois ?

Oui, car le véritable défi du pays reste sa dépendance au charbon, principal émetteur de CO2. La consommation de charbon va continuer à augmenter, et d’après les estimations, elle comptera encore en  2015 plus de 60 % de la consommation totale d’énergie !

Le véritable challenge selon Le Monde est donc de ne pas reproduire les mêmes erreurs jugées trop lourdes. D’ailleurs Monsieur Zhang le confirme  « Nous nous opposerons à de nouvelles coupures, ces incidents sont lourds de conséquences sur la société ».

JENNIFER GAMEL et CELINE AKOUM  2NDE 4

Cette revue de presse  a été réalisée au CDI avec Mme Novales, documentaliste.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :