Le niveau des océans

Le Monde dossiers et documents: Sciences mars 2009

Depuis 2003, il semblerait que l’océan se réchauffe mois vite qu’entre 1993 et 2003. Ce qui induit une dilatation thermique moindre. Le niveau des eaux monterait donc moins vite bien que les glaciers et calottes polaires fondent plus rapidement. Mais ces résultats ne sont que provisoires car le retour, probable, au rythme précédent du réchauffement provoquerait une brusque accélération de la montée des eaux. Par conséquent ces chiffres ne sont pas rassurants pour les glaciologues qui ne savent pas quand le réchauffement des eaux reprendra sont rythme « normal ».

Terra Economica : « Déménagement pour cause de fonte des glaces » 07 octobre 2004

Ce drame se déroule en Alaska. Un village esquimau est obligé de déménager à cause de la fonte des glaces. Les vagues géantes ont déjà détruit pour plus de 100 000 dollars de digues et bateaux. Ces Esquimaux sont les premiers réfugiés américains du réchauffement climatique. Ce déménagement de quinze kilomètres vers l’intérieur des terres coûtera un millions de dollars par habitant. D’après les Esquimaux, les responsables payeront ; c’est-à-dire « les Blancs ».

Le Figaro : « Pôle Nord, Pôle Sud : La fonte des glaces s’accélère » 14 avril 2009

La fonte des glaces inquiète les glaciologues car la banquise est un frein qui ralentit l’écoulement des glaciers dans l’océan. Ce phénomène intervient quinze ans plus tôt que prévu. Le niveau des océans augmente car l’eau des glaciers arrive plus rapidement accompagnée de la banquise fondue. Quand des voix s’élèvent pour protéger les Pôles, d’autres y voient un intérêt économique et énergétique !

En conclusion

Le Monde affirme que malgré la fonte des glaces de la banquise, le niveau des océans reste stable depuis 2003. A l’inverse Le Figaro à l’instar de Terra Economica soutient le fait que les catastrophes océaniques sont déjà en cours. Terra Economica cite l’exemple d’un village inuit obligé de déménager à la suite  de vagues géantes provenant de la fonte des glaces. Pour Le Monde, le niveau des océans peut brutalement augmenter alors que Le Figaro et Terra Eco préfèrent ne pas se prononcer sur la question. Le Figaro dénonce même l’attitude de certains qui refusent même d’agir pour sauver les Pôles, ne cherchant que leurs avantages, qu’ils perdront le jour où les océans les submergeront. Les journaux retranscrivent les divers avis sur la question de la montée des eaux, qui suscite nombre de débats à travers le monde. Nous citerons le sommet de Copenhague qui n’a pas réussi à aboutir à des projets concrets.

Greslin Esther 2nde 2

Cette revue de presse  a été réalisée au CDI avec E. Novales, documentaliste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :